Vous êtes ici : Accueil > Équipe LATEQS > Étude des fermions lourds magnétiques UCoGe et YbRh2Si2 par mesures de transport

Mathieu Taupin

Étude des fermions lourds magnétiques UCoGe et YbRh2Si2 par mesures de transport

Publié le 18 décembre 2013


Thèse soutenue le 18 décembre 2013 pour obtenir le grade de docteur de l'Université de Grenoble - Spécialité : Physique

Résumé :
Les mesures de conduction thermique ont été effectuées à basses températures dans le supraconducteur ferromagnétique UCoGe et dans le composé faiblement antiferromagnétique YbRh2Si2. Les fluctuations magnétiques sont un élément important dans les propriétés de deux composés, et sont responsables d'un canal de chaleur à basses températures. Dans UCoGe, la contribution supplémentaire causée par les fluctuations magnétiques a la même dépendance en champ magnétique que celles vues par RMN. Étonnamment, un nouveau canal de chaleur apparaît à très basses températures. Les mesures dans l'état supraconducteur ont confirmé le caractère multigap de UCoGe. Des mesures de XMCD ont également faites dans UCoGe. Elles ont montré que les états électroniques sont très sensibles au champ magnétique, ce qui donne une nouvelle preuve de sa petite énergie de Fermi. Dans YbRh2Si2, les fluctuations magnétiques sont suspectées d'être responsables d'un canal de chaleur visible à très basses températures, empêchant de pouvoir conclure sur la violation ou la validité de la loi de Wiedemann-Franz au niveau du point critique quantique. Cependant, les résultats peuvent être interprétés sans avoir recours à sa violation.

Jury :
Président : Marc-Henri Julien
Rapporteur : Koichi Izawa
Rapporteur : Sébastien Burdin
Examinateur : William Knafo
Directeur de thèse : Jean-Pascal Brison
Co-directeur de thèse : Dai Aoki

Mots clés :
Supraconductivité non conventionnelle, Magnétisme, Conduction thermique, Très basse température

Thèse en ligne.